ARMORIAL DES JANSSENS-BERTRAND

JANSSENS-BERTRAND - LES ARMOIRIES DES JANSSENS (Langdorp-Aiseau)

 

Les armes de la famille Janssens (Langdorp den Savel, Bunsbeek, Aiseau) sont composées d’un lion et d’un rameau. Elles se décrivent comme suit : Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné ou soutenu en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. Le rameau soutenant le lion mouvait, à l’origine, de dextre à senestre, et fut pour son entrée au Carnet Mondain dessiné de senestre à dextre et ainsi reprise dans l'armorial de l'Association royale offce généalogique et héraldique de Belgique.

Le lion, par sa signification christologique médiévale évoque la racine latine du nom de famille Jans(sens), qui est Johannes (fils de Dieu), tandis que le rameau évoque la pérennité de la concorde familiale. L’émail du champ peut-être considéré comme un rappel de celui de la commune d'Aiseau dont les armes sont d'azur semé de lys d'argent, dont cinq complets.

"Dans les bestiaires médiévaux, il évoque (en parlant du lion), d'une manière assez banale, la force, le courage, la générosité, vertus auxquelles s'ajoutent une signification religieuse (Dieu le père) ou plus spécialement christologique, due à ce qu'il a le pouvoir prétendu de ressusciter de son souffle ses petits morts nés 49". Traité d'Héraldique, Michel Pastoureau, PICARD, 1979, page 136, 2 Les quadrupèdes, a) Le lion. La référence 49 du texte dito : "49. Voici par exemple ce que rapporte Hugues de Saint-Victor dans son De Bestiis : "Cum leaena parit, suos catulos mortuos parit, et ita custodit tribus diebus, donec veniens pater eorum in faciem eorum exhalet ut vivificentur. Sic omnipotens Pater Dominus nostrum Jesum Christum, filium suum, tertia die suscitavit a mortuis" (éd. J.-P. MIGNE, Patrologia latina, tome CLXXVII, livre II, chap. I, col. 57). - Mais c'est l'assimilation du lion au Christ qui est la plus répendue dans les bestiaires romans. Philippe de Thaon, par exemple, écrit : "Le lion signifie/Le dilz saincte Marie/Roi est de toute gent/Sans nul redoutement" (Ed. E.WALBERG, Lund et Paris, 1900, vers 47-50".

Dévolution : la descendance éponyme de Josef JANSSENS et de BERTRAND Charlotte

L’écu des armoiries a été reconnu par l’Office Généalogique et Héraldique de Belgique en 1980 (confer recueil OGHB n° 50). Il a fait également  l’objet d’un dépôt au Bureau Bénélux des Marques le 9.12.1983, sous le numéro 049067/02 06 1983, 11,00, et est repris au Carnet Mondain depuis 1995. Lors de l’enregistrement des armoiries suivant les prescrits du Décret du 12 mai 2004 modifié le 30 avril 2009 et l’Arrêté du Gouvernement de la Communauté frabçaise du 14 octobre 2010 portant exécution du décret, les armes ont officiellement confirmées et publiées. L'arrêté d'enregistrement a été signé par la Ministre le 15 avril 2015, les armoiries ont été publiées au Moniteur belge le 28 mai 2015, 2015029235, et le diplôme d'armoiries signé et remis en date du 10.10.2016.

Les armoiries complètes se lisent comme suite :

Un écu d’azur à un lion passabt, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Si la coutume des brisures n’est plus officiellement en usage en Belgique, les JANSSENS-BERTRAND utilisent toujours cette faculté héraldique à travers les cimiers pour des raisons de clarté et de manière à pouvoir les personnaliser.

Le diplôme d'armoiries

La dévolution comprend la même coquille que dans le décret : Monsieur Josef JANSSENS est décédé le 7 novembre 1975 et non le 1er novembre 1975.

Par arrêté ministériel du 16 février 2017, dans l’arrêté ministériel du 15 avril 2015 – Armoiries de personnes physiques ou d’association familiale - relatif aux armoiries de Claude JANSSENS, dans la date de décès de Josef JANSSENS, les termes « 1 novembre » sont remplacés par les termes «  7 novembre »

En date du 10.10.2016, dans les locaux de l’Académie Royale de Belgique, Claude JANSSENS reçoit, de Madame le Ministre Alda Greoli, le diplôme d’armoiries des JANSSENS-BERTRAND

Les grandes armoiries  familiales des JANSSENS-BERTRAND, sous réserve de nouvelles investigations,  pourraient être :

En 1 et 4, un écu écartelé en 1 d'azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l’un et l’autre d’or (qui est Janssens (Langdorp den Savel, Bunsbeek, Aiseau), en 2, parti d'or, à la rose de gueules tigée et feuillée de sinople, et d'azur à trois couronnes à l'antique posée en pal (qui est Charlotte Bertrand (Spy, Aiseau), en 3, d’azur à une fleur de lis d’or au pied patté, chargée d’une quintefeuille de gueules et en 5 d’or à une quintefeuille de gueules. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté, chargée d’une quintefeuille de gueules, posée devant un listel parti d'or et de gueules mouvant de son pied. Devise : FOVENDI LABORIS ET AEQUITAS, en lettres d’or sur un listel d’azur (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité). 

Officiellement, il n’existe pas de grandes armoiries. L’usage des  grandes armoiries est d’ailleurs tombé en désuétudes.

Charlotte BERTRAND

Décédée, Aisalo-presloise issue des familles souches de la Basse-Sambre et par matrilignage d'Aiseau-Presles.

Armoiries privatives : parti en 1 d'or à une rose de gueules, tigée et feuillée de sinople, en 2, d'azur, à trois couronnes antiques d'or l'une sur l'autre (1). L'écu suspebdu par une couronne de gueules à un heaume de tournoi de type renaissance germanique tare de face aux bourrelet et lambrequins d'or et amarante. Cimier : La rose de l'écu issante de deux feuilles.

Les auteurs s'accordent à trouver une racine germanique à ce patronyme (2), ayant servi dans la suite à former un nom de baptême; ce fait a permis une diffusion impressionnante de se nom (3), laissant des traces à A...iseau, où on relève des mayeurs Bertrand tout au début du XVème siècle (4).

L'or du champ dextre du parti évoque l'étymologie germanique du nom : Beraht-Rand = brillant bouclier, tandis que l'azur du champ senestre rappelle celui des armoiries d'Aiseau, la commune natale de la titulaire; la rose et les couronnes évoquent l'une, le métier de l'aïeul, les autres, un sobriquet familial.

Il s'agit du blason personnel de Charlotte BERTRAND, l'intéressée (1914/2000) est issue des familles souches de la Basse-Sambre à savoir les BERTRAND (Spy <1630, Farciennes, Aiseau < 1876), et les HUE (Auvelais < 1710, Lesves, Couillet, Aiseau) et, en poursuivant le matrilignage, aux vieilles familles d’Aiseau et de Presles : les NANNAN (Lomprez, Aiseau < 1850) et les DOUCET (Presles (section de Roselies) <1747, Aiseau <1816).

(1) OGHB : « Le Parchemin» » n° 263, p.345 FQ, Recueil OGHB n° 50 de 2003, Armorial AROGHB 2010 , Armorial de Namur, Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur:, p. 36.

http://oghb.be/hv?title=BERTRAND et
http://www.heraldic-hainaut.net/bibliotheque-heraldique/armoriaux-numeriques/namur ou

(2) A. Vincent, Les noms de famille en, Belgique, 1952 - E. Vroonen, Dictionnaire étymologique des nom de familles en Belgique, 1957.

(3) J. Fichefet, Nouvelle histoire de Tamines, 1963.

(4) J. Fichefet et J. Hans, Histoire du marquisat et commune d'Aiseau, 1977.
 

(Aubain) JANSSENS

Pensionné, Chef du nom des JANSSENS, titulaire de nombreuses distinctions sportives 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Alexandre JANSSENS

Ecolier

 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Aurore JANSSENS

Graduée en conseil social, Accueillant d'enfants

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité). Attributs distinctifs : Une épitoge écarlate, à un rang d’hermine, attachée derrière l’écu pend à senestre le long de celui-ci.

Voir également : I - LES BOUCHER  

Claude JANSSENS

Off. OC, Chev. OL, Chev. OLII, Lauréat du Travail, Doyen d'honneur émérite du Travail, Juge consulaire honoraire, Economiste d’entreprises, Juge consulaire suppléant, Licencié (master  120 *) en sciences économiques appliquées, M’s, Collier de Doyen d'honneur du Travail, Décoration du Travail de première classe, Insigne d'honneur d'or de Lauréat du Travail de Belgique -  SITE

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules derrière laquelle passe un listel parti d'or et de gueules. Ordres et décorations : En sautoir autour de l’écu, sous lequel sort en chevron une écharpe tricolore de magistrat (1), un collier de Doyen d'honneur du Travail (2)  formé d’une passementerie amarante, ornée de neuf écussons dorés de forme octogonale avec, en leur centre, une tête de lion, au pendentif doré et émaillé formé d’un marteau d’émail noir et rouge, accosté de deux gerbes d’épis de blé formant la lettre « A » du Roi Albert Ier. Une croix ordonnance d’officier de l’Ordre de la Couronne (3) suspendue à l’écu passe sous le listel de la devise et une épitoge écarlate (4), à deux rangs d’hermine, attachée derrière l’écu pend à senestre le long de celui-ci. Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).  SES ARMOIRIES

 (1) Juge c²onsulaire : nommé le 26.20.2004, il obtient le droit par A.R. du 29.06.2015 de porter le titre honorifique de ses fonctions de Juge consulaire avec effet au 26.10.2014.- (2) Doyen d'honneur du Travail : A.R. du 22.03.2006, M.B. 18.04.2006 (20853, éméritat en 2012 - (3) Promu le 8.04.2013, A.R. du 21.05.2013, M.B. du 18.06.2013 - (4) représente le grade de licencié en sciences économiques appliquées obtenu à l'Université de l'Etat de Mons (1986).

* Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens et nouveaux grades académiques A.Gt 19-05-2004 M.B. 27-07-2004

Armoiries moyennes d'état de Claude JANSSENS

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or, sommé d’un cercle d’or surmonté d’un livre de raison à un dieu Hermes drapé de gueules issant et brandissant à dextre un flambeau et à senestre un trébuchet d’or aux cordelettes de sinople. Attributs : une masse décanale surmontée de saint Matthieu, enroulée d’une cordelière de sinople à sept nœuds, et une canne de Maître des Métiers au pommeau à sept pans, enroulée d’une cordelière de sable à sept nœuds, toute deux de vieil argent posées en sautoir derrière l’écu duquel sort en chevron une écharpe tricolore à frange de gueules. En sautoir posé sur les pieds du sautoir, un collier formé d’une passementerie amarante, ornée de neuf écussons dorés de forme octogonale avec, en leur centre, une tête de lion, au pendentif doré et émaillé formé d’un marteau d’émail noir et rouge, accosté de deux gerbes d’épis de blé formant la lettre « A » du Roi Albert Ier. Une croix ordonnance d’officier de l’Ordre de la Couronne (3) suspendue à l’écu passe sous le listel de la devise et une épitoge écarlate (4), à deux rangs d’hermine, attachée derrière l’écu pend à senestre le long de celui-ci. Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité). Sous le listel de la devise à dextre peut apparaître l'insigne d'appartenance au Mensa.

Claude JANSSENS  a fait longtemps usage  d’armoiries professionnelles se présentant sous la forme d’un écu chargé des attributs de sa profession qui ont évolués avec sa carrière jusqu'en 2012. Les dernières et les plus fréquentes étaient les suivantes :  

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or, sommé d’un cercle d’or surmonté d’un livre de raison à un dieu Hermes drapé de gueules issant et brandissant à dextre un flambeau et à senestre un trébuchet d’or aux cordelettes de sinople. Attributs : une masse décanale surmontée de saint Matthieu, enroulée d’une cordelière de gueules ou de sinople à sept nœuds, et une canne de Maître des Métiers au pommeau à sept pans, enroulée d’une cordelière de sable à sept nœuds, toute deux de vieil argent posées en sautoir, et un trébuchet d’or aux cordelettes de sinople posée de fasce. En sautoir posé sur les pieds du sautoir, un collier formé d’une passementerie amarante, ornée de neuf écussons dorés de forme octogonale avec, en leur centre, une tête de lion, au pendentif doré et émaillé formé d’un marteau d’émail noir et rouge, accosté de deux gerbes d’épis de blé formant la lettre « A » du Roi Albert Ier. Une croix ordonnance d’officier de l’Ordre de la Couronne (3) suspendue à l’écu passe sous le listel de la devise et une épitoge écarlate (4), à deux rangs d’hermine, attachée derrière l’écu pend à senestre le long de celui-ci. Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité). Sous le listel de la devise à dextre peut apparaître l'insigne d'appartenance au Mensa.

Armoiries ayant été portées par Claude JANSSENS, en sa qualité d'expert-comptable, au moins de 1987 jusqu'à la veille de son décanonat en 2006. Il s'agit d'une réalisation de Fernand BROZE, Maître Héraldiste. La représentation, antérieure à l'entrée des armes aux Carnet Mondain, se présente avec un rameau mouvant de dextre à senestre.

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or, suspendu par une courroi de gueule bordée d’or à un heaume bourgeois germanique taré de face aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : le dieu Hermes, en tunique de gueules colletée et bordée d’argent, issant derrière un livre de raison qu’il tient en brandissant un caducée d’argent. Ornements socioprofessionnels : un trébuchet d'or et deux caducées d'argent passant derrière l'écu, le premier de fasce et les autres en sautoir.

Gregory JANSSENS

Responsable logistique 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or.  Cimier : deux lions adossés posés derrière  un écu d’azur à une fleur de lys d’or au pied patté (qui est Arschot) chargé d’une quintefeuille de gueules (qui est  Arenberg aux émaux inversés). Ordres et décorations : Sous l'écu apparait une médaille officieuse d'argent du Travail soulignant une carrière d'au moins quinze années (2012). Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Jacqueline JANSSENS

décédée, Décoration du Travail de deuxième classe

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une rose feuilletée de sinople. Ordres et décorations : Une décoration ordonnance du Travail de deuxième classe. Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or  « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

(Joseph) JANSSENS

Décédé, pensionné mineur, titulaire de la Médaille du Volontaire de Guerre Combattant « Voluntariis » (+ barrette « pugnator »),  Médaille commémorative de la Guerre 1940-1945 avec 2 sabres croisés, Médaille de la résistance.

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité). Décorations : En pointe de l'écu sortent trois décorations en ordonnance :  la Médaille du Volontaire de Guerre Combattant « Voluntariis » (+ barrette « pugnator »),  la Médaille commémorative de la Guerre 1940-1945 avec 2 sabres croisés et la  Médaille de la résistance. Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

 

Il s’agit des armoiries qu’aurait pu porter Joseph JANSSENS mais qui lui faisait usage d’une épinette représentant un canari. Il est intéressant de savoir qu’il fut Résistant armé du 15 février 1942 au 17 novembre 1944 en qualité de soldat (Armée secrète) et ensuite Membre des Forces Supplétives de Gendarmerie du 21.12.1944 au 17.11.1945.

Laurent JANSSENS

Accompagnateur SNCB

  

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une aigle de sable acompagnés de deux fleurs de lys d’or au pied patté (qui est Arschot) chargé d’une quintefeuille de gueules (qui est  Arenberg aux émaux inversés).  Ordres et décorations : Sous l'écu apparait une médaille officieuse d'argent du Travail soulignant une carrière d'au moins quinze années (2012). Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Lili JANSSENS

Ecolière

 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

 

Louis JANSSENS

 

Lauréat du Travail, Animateur et mandataire syndical en retraite, Animateur socioculturel, Mandataire associatif et politique, Palme d'or de l'Ordre de la Couronne, Titulaire de la décoration du Travail de Première classe, Insigne d'Honneur d'Argent de Lauréat du Travail de Belgique du secteur des organismes sociaux privés.

 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, soutenu en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).Cimier : une aigle terrassant de vieil argent posé derrière une fleur de lys d’or au pied patté (qui est Arschot) chargé d’une quintefeuille de gueules (qui est  Arenberg aux émaux inversés).   Ordres et décorations : En pointe de l'écu sort trois décorations en ordonnance : les Palmes d'Or de l'Ordre de la Couronne, la décoration du Travail de Première classe et l'Insigne d'Honneur de Lauréat du Travail de Belgique. Devise : sur un listel de gueules en lettre de sable « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

En 2006 ; Lauréat du Travail, Conseiller communal de Sambreville*, Animateur et mandataire syndical en retraite, Animateur socioculturel, Mandataire associatif et politique, Médaille d'or de l'Ordre de la Couronne, Titulaire de la décoration du Travail de Première classe, Insigne d'Honneur d'Argent de Lauréat du Travail de Belgique du secteur des organismes sociaux privés.

* de 2003 à 2006.

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, soutenu en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).Cimier : une aigle terrassant de vieil argent posé derrière une fleur de lys d’or au pied patté (qui est Arschot) chargé d’une quintefeuille de gueules (qui est  Arenberg aux émaux inversés).   Ordres et décorations : En pointe de l'écu, sous lequel sort en chevron une écharpe de sable et de gueules aux franges noires de Conseiller communal, sort trois décorations en ordonnance : la médaille d'Or de l'Ordre de la Couronne, la décoration du Travail de Première classe et l'Insigne d'Honneur de Lauréat du Travail de Belgique. Devise : sur un listel de gueules en lettre de sable « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité). 

Armoiries officieuses de Chef de l'organisation familiale.

  

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, soutenu en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules,  au chapel de six fleurs d'or de néflier opposées par trois et aux lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  En sautoir derrière l'écu deux épées franques de vieil argent. Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).Cimier : une aigle terrassant de vieil argent posé derrière une fleur de lys d’or au pied patté (qui est Arschot) chargé d’une quintefeuille de gueules (qui est  Arenberg aux émaux inversés).   Ordres et décorations : En pointe de l'écu sort trois décorations en ordonnance : les Palmes d'Or de l'Ordre de la Couronne, la décoration du Travail de Première classe et l'Insigne d'Honneur de Lauréat du Travail de Belgique. Devise : sur un listel de gueules en lettre de sable « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Madeleine JANSSENS

décédée

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

 surmonté à dextre d'une représentation de Blanche Neige.

Matis JANSSENS

Ecolier 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

 

Maxime JANSSENS

Ecolier

 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

 

Muriel JANSSENS

Educatrice 

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Voir également :  I - LES CALO   

 

Nelly JANSSENS

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : un pélican nourrissant placé derrière une  fleur de lys d’or au pied patté (qui est Arschot) chargé d’une quintefeuille de gueules (qui est  Arenberg aux émaux inversés).  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

LES BARBERINI-JANSSENS : LES BARBERINI

Rita JANSSENS

Lauréat du Travail, Pensionnée, Palme d’Or de l’Ordre de la Couronne, Titulaire de la décoration du Travail de Première classe, Insigne d’Or de Lauréat du Travail de Belgique du secteur verrier.

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : un chat hérissé passant derrière  fleur de lys d’or au pied patté (qui est Arschot) chargé d’une quintefeuille de gueules (qui est  Arenberg aux émaux inversés).  Ordre et décorations : En pointe de l'écu sort trois décorations en ordonnance : la médaille d'Or de l'Ordre de la Couronne, la décoration du Travail de Première classe et l'Insigne d'Honneur d’Or de Lauréat du Travail de Belgique. Devise : sur un listel de gueules en lettre de sable « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

LES NEUMANN-JANSSENS : LES NEUMANN

Téo JANSSSENS

Ecolier

 

Un écu d’azur à un lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or. L’écu surmonté d’un heaume d’argent grillé et colleté, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d’azur et d’or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.  Devise : sur un listel d'azur en lettres d'or « Fovendi Laboris et Aequitas » (en faveur du travail et de l’équité ou maintien du travail et de l’équité).

Carine MAES

 

 

 

 

D’azur à deux fleurs de lis d’or au pied patté, chargée d’une quintefeuille de gueules ; au franc-quartier d’or à un trèfle de sinople et deux quintefeuilles de sable posées en un, deux et trois. L'écu surmonté d'un heaume à grille de gentilhomme ancien, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d'azur doublés  d'or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules.

 

Armoiries de parentèle

Mireille SCOYS

Secrétaire du CPAS de Farciennes pensionnée

 

 

Ecu vairé chargé d’un chevron de gueules accompagné en pointe de trois mouchetures de sable (BFAJA armoiries optées).  L'écu surmonté d'un heaume à grille de gentilhomme ancien, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d'azur doublés  d'or. Le vair de l’écu et la couleur gueules du chevron forme  un rappel discret des armoiries de la commune de Farciennes tandis que le premier chargé de mouchetures évoque les origines du patronyme qui découlerait de  l’ancien métier de scohier (pelletier : qui traite les peaux) en wallon sco(h)i[1] .

 

Armoiries familiales



[1] Dictionnaire des noms de familles en Belgique Romane et dans les régions limitrophes, Jules Herbillon et Jean Germain, Crédit Communal de Belgique 1996.

Séverine THIEFFRY

Gradué en marketing, Employée

 

D’azur à deux fleurs de lis d’or au pied patté, chargée d’une quintefeuille de gueules ; au franc-quartier d’or à une ombre de bateau de sable. L'écu surmonté d'un heaume à grille de gentilhomme ancien, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d'azur doublés  d'or. Cimier : une fleur de lys d’or au pied patté chargée d’une quintefeuille de gueules. Attributs : Une épitoge écarlate, à un rang d’hermine, attachée derrière l’écu pend à senestre le long de celui-ci.

 

 

Armoiries de parentèle

Jeannine TALON

 

 

 

 

Un écu d’azur à un chaudron d’or au lys issant d’argent. L'écu surmonté d'un heaume à grille de gentilhomme ancien, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins d'azur doublés  d'or. Cimier : le chaudron de l’écu.

 

 

Armoiries familiales

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123website.be
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.10 | 14:06
CHEMIN DU ROTON a reçu 17
03.10 | 09:58
24.08 | 07:59
JUGE CONSULAIRE a reçu 2
24.08 | 07:58
FORMATEUR a reçu 2
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE