ARMORIAUX

Claude JANSSENS lors de la visite de la chapelle des Chevaliers de l’église du château de Frederiksborg, janvier 1987.

ARMORIAL PRIVE

de Claude JANSSENS, LSEA,

Généalogiste & Héraldiste amateur

L' héraulderie comprend cinq sections :

-      L’armorial privé des JANSSENS-BERTRAND

-      L’armorial lié aux activités de Claude JANSSENS

-      Les armoiries portées ou ayant été portées à Aiseau - essai  (en cours)

-      Quelques armoiries de Métiers passées, actuelles  et à venir (projet)

-      Les armoiries diverses

L'hérauderie classe par défaut les armoiries non nobles suivant les critères suivants :  

Armoiries familiales : armoiries portées librement par la famille avec une antériorité d’au moins trente ans ou possédant un certificat d’antériorité.

Armoiries familiales reconnues : armoiries reconnues par l’OGHB avant le 10 octobre 2010.

Armoiries privatives reconnues : armoiries privatives reconnues par l’OGHB avant le 10 octobre 2010.

Armoiries de parentèle : armoiries portées depuis moins de trente ans mais reconnues par les autres branches de la parentèle.

Armoiries officielles : armoiries reconnues et publiées suivant les prescrits du Décret du 12 mai 2004 modifié le 30 avril 2009 et l’Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 14 octobre 2010 portant exécution du décret

Armoiries officieuses : armoiries adoptées par un intéressé ou une famille depuis moins de trente ans

 

Les armoiries

Les armes ne sont ni nobles, ni signe de notabilité, par nature, elles ne sont au départ que l'enseigne de leur titulaire. C'est à ce titulaire qu'il appartient de donner à celles-ci les honneurs par ses actes citoyens qui se verront traduits par certains attributs officiels : épitoge, décorations, collier voire couronne de rang.

Les armoiries donnent le nom du titulaire, son cimier les origines ou la marque individuelle de celui-ci tandis que les attributs officiels, académiques et protocolaires, soulignent son rang et/ou son rôle.

Les heaumes utilisés par défaut

Lors de l'enregistrement officiel deux types de heaumes sont autorisés : le heaume à grille et le heaume de tournoi. Le premier est le plus couramment utilisé. Dans tous les cas, le heaume est posé de trois-quarts et doit être doublé, mais aussi et surtout attaché à l’écu. La doublure et les attaches sont habituellement de gueules. Le heaume à grille est généralement grillé, colleté et liseré d’or. Le heaume de tournoi peut être liseré d’or également.

Pour le présent armorial ne sont pris en compte que les heaumes d'armoiries suivants :

a) Les heaumes tels qu'ils sont enregistrés par la Commission d'héraldique et de vexillologie de la Communauté française de Belgique confer exemples repris au vademecum lié à la présente page.

b) Le heaume d'argent grillé, colleté et liseré d'or, doublé et attaché, aux bourrelet et lambrequins aux couleurs de l'écu, pour les armoiries enregistrées dont les armes ont été reconnues avant 2010 par l'OGHB.

c) Le heaume à grilles de gentilhomme

d) Le heaume d'acier dit de trois races pour les familles belges antérieures à 1920

e) Le heaume d'acier dit de nouvel anobli pour les autres familles belges

f) Le heaume d'acier fermé pour les autres familles de culture européenne.

Les familles belges d'origine non européenne pourront faire publier uniquement l'écu d'armes comme cela était le cas pour toutes les familles belges non nobles avant les premiers enregistrements officiels efffectués en application du décret du 12 mai 2004. 

Heaumes à grilles

Armoiries des Barberini des Janssens-Bertrand 

Formes de l'écu

Seules les formes de l'écu acceptées en cas d'enregistrements officiels des armoiries sont acceptées dans le cadre du présent armorial.

Autres ornements extérieurs

 

Aucun ornements extérieurs autres que ceux enregistrés officiellement ne sera pris en considération à l'exclusion des décorations officielles limitées à trois, les épitoges académiques et les écharpes protocolaires.

Il est donc exclus de suspendre sous son écu des décorations associatives ou d'ordre de fantaisie. 

Port des décorations : https://www.orderofleopold.be/fr/deco01.php

 

Modèle d'armoiries enregistrables - le patronyme

Les armoiries sont inamoviles, elles représentent le patronyme, leurs modifications lorsqu'elles  sont enregistrées demandent une nouvelle procédure auprès des instances concernées. 

Modèle avec heaume de tournoi

 

 

Les armoiries du Bureau de conseils et d'investigations : Un écu d’azur au lion léopardé, armé et lampassé de gueules, accompagné en pointe d’un rameau fruité d’olivier, l'un et l'autre d'or, au chef du même au trébuchet cordé de sinople soutenu d’une clef, l’un et l’autre d'azur voire de sable.  L’écu suspendu sous  un heaume de tournoi germanique taré de profil à un arceau et aux bourrelet et lambrequins aux couleurs de l’écu. Cimier : un bras issant et brandissant un parchemin. Devise : Preasidium (qui protège, qui accompagne ou qui garde).

Gérant bénévole : Claude JANSSENS (BCI)

 

Modèle d'armoiries augmentées d'attributs officiels, académiques et protocolaires

Il est traditionnel de suspendre les décorations à l’écu des armoiries. Elles représentent le rôle qu’est sensé avoir joué le porteur de celles-ci, qu’il soit d’ordre économique, social ou militaire. Seules les décorations officielles peuvent donc  être représentées et leur nombre sera limité pour ne pas alourdir le dessin, qu’il s’agisse de colliers ou de rubans ordonnance.  

L’épitoge n’est pas un attribut officiel mais souligne le rang académique du porteur :

Arts, lettre, philosophie, humanité : épitoge jonquille

Droit et économie : épitoge rouge écarlate

Santé : épitoge rouge cramoisi

Sciences exactes et expérimentales : épitoge amarante.

-      Trois rangs d’hermine pour les docteurs

-      Deux rangs d’hermine pour les médecins, master ou licencié

-      Un rang d’hermine pour les bachelors et gradués

Remarque : l’épitoge noire, à un rang d’hermine,  des avocats et des magistrats ne suit pas cette règle, elle signale que le porteur est un homme de loi au moins licencié en droit.

 

Discipline ou fonction

Couleur de l’épitoge

Epitoge

Théologie

Noir

 

Droit, économie

Écarlate

 

Médecine (et sciences de la santé : pharmacie, etc.)

Groseille (Cramoisi)

 

Sciences « exactes » et expérimentales

Amarante

 

Arts, lettres, philosophie, humanités

Jonquille/Orange

 

 

Certaines fonctions disposant d'un rang protocolaire donnent droit au port d'une écharpe spécifique, elle sera représentée sortant du dessous de l'écu et posée en chevron. 

Les brisures - l'individualisation

En Belgique, les brisures sont tombées en désuétudes. Toutefois, elles ne sont pas contraire aux coutumes héraldiques privées et peuvent donc êtres utilisées avec pour seule protection l'antériorité voir s'il échait un enregistrement comme marque.

La coutume germanique de briser par la différenciement du cimier à l'avantage de na pas altérer le corps des armoiries et de permettre au porteur de personnaliser celles-ci. Lorsque le cimier est un signe d'appartenance à une lignée d'ancêtres ou aux origines de la famille, on veillera à maintenir tout ou partie de celui-ci mais celà reste évidemment un choix.

La brisure introduite par Louis JANSSENS est une aigle présentant toute une symbolique mais soutient le lys d'or à la quintefeuille de gueules propre au lignage. 

 

 

Armoiries proposées pour les HUE, HEU

Un écu de gueules à une bande d’or chargée de trois ombres de tête de sanglier de sable.  L’écu surmonté d’un heaume de tournoi d’argent, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins de gueules et d’or. Cimier : une ombre de tête de sanglier.

ou

Un écu de gueules à une bande d’argent chargée de trois ombres de tête de sanglier de sable. L’écu surmonté d’un heaume de tournoi d’argent, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins de gueules et d’argent. Cimier : une ombre de tête de sanglier.

ARMORIAUX BELGES

 

Armorial de l'Association royale Office généalogique et héraldique de Belgique (OGHB) : http://oghb.be/hv

https://leblogheraldique.blogspot.be/search/label/H%C3%A9raldique%20vivante

https://leblogheraldique.blogspot.be/search/label/Conseil%20d%27h%C3%A9raldique%20et%20de%20vexillologie

Armorial de Namur, Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur: http://www.heraldic-hainaut.net/bibliotheque-heraldique/armoriaux-numeriques/namur

Armorial des communes de Belgique :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:PercevalBxl/Armorial_des_communes_de_Belgique, les armoiries d'Aiseau n'y sont pas correctement représentées avec une remarque à ce sujet.

 

 

 

BASES LÉGALES ET RÉGLEMENTAIRES

Armoiries privées ou de famille

  • Décret du 12 mai 2004 (.pdf) relatif à l’enregistrement d’armoiries de personne physique ou d’association familiale en Communauté française.

 • Décret du 30 avril 2009 (.pdf) modifiant le décret du 12 mai 2004 relatif à l’enregistrement d’armoiries de personne physique ou d’association familiale en Communauté française.

 • Arrêté du Gouvernement du 14 octobre 2010 (.pdf) portant exécution du décret du 12 mai 2004 relatif à l’enregistrement d’armoiries de personne physique ou d’association familiale en Communauté française.

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123website.be
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

04.06 | 20:40
I. JANSSENS CLAUDE a reçu 19
04.06 | 16:46
ACT RECREATIVES a reçu 2
04.05 | 13:41
AUTANT SAVOIR a reçu 1
30.04 | 12:04
OIGNIES a reçu 4
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE