FORMATION

Une formation appropriée

Son engagement précoce dans le monde économique l’entraîna inévitablement à devoir effectuer les études par la voie de la promotion sociale et ensuite par celle des études universitaires à horaire décalé voire par le circuit normal. Il arrivera ainsi à obtenir une licence en sciences économiques appliquées, option administration des affaires publiques, UMH Mons (1987), il suivra également des formations spécifiques du 3ème cycle en finances et du 2ème cycle en sciences économiques appliquées, option management des entreprises, orientation gestion financière et aspects humains du travail. Tout au long de sa carrière, l’intéressé a effectué diverses formations et suivit de nombreux séminaires dont une formation de programmeur d’application (1982), d’entreprise en législation sociale (1970) et un B6/B2 (CTSS) en chimie industrielle. Il effectuera également une formation spécifique du post-graduat en droit des affaires (1987).

Ses qualifications et formations peuvent se résumer comme suit : Maître des Métiers (2003/), Titre et Insigne d’Honneur d’Or de Lauréat du Travail du secteur comptabilité, 1997, Analyste financier (candidat : 1988/1990, analyste : 1990/), Expert-comptable IEC (1987/2014), Formation spécifique du post-graduat en droit des affaires, 1987, Formation d’entreprise de programmeur d’application, 1982, Formation d’entreprise en législation sociale, 1970, Formation permanente (1987/2014), Formation en secrétariat CAD ABL, 1966, B6/B2 en chimie industrielle (1966).

FORMATION EN SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

Formation universitaire

Formation académique du 1 et 2ème cycle universitaire

Licence en sciences économiques appliquées, administration des affaires publiques, Université de l’Etat de Mons - 1986

- Eléments de recherche opérationnelle, Technique des opérations de banque, de bourses et de change, Management, Notions de documentation économiques et sociales, Econométrie, Statistiques appliquées (économiques et sociales), Mécanismes du marché monétaire et des capitaux, Analyse de la décision, Finances publiques I et II, Organisations des institutions financières, Economie régionale et aménagement du territoire, analyse macroéconomique, Théorie de la décision publique y compris exercices, Problèmes démographiques, Comptabilit nationale, Politique économique quantitative, Economie internationale (théorie et problèmes), Economie du travail, Planification économique et sociale, Politiques budgétaires, Droit administratif, Analyse des systèmes d’information dans les administrations publique, Systèmes politiques et administratifs, Evaluation des projets publics (théorie et pratique), Economie des entreprises publiques, Analyse et gestion des politiques publiques, Problèmes urbains et régionaux, Analyse des comptes annuels

- Epreuves pratiques : Informatique II, Eléments de recherche opérationnelles, Technique des opérations de banque, de bourse et de change, Notions de documentation économiques et sociales, Econométrie, Statistiques appliquées (économiques et sociales, Analyse de la décision, Séminaire de droit fiscal des affaires, analyse des comptes annuels, Mémoire : « Application du droit comptable aux ASBL » dont l’application digraphique et simultanée des écritures comptables et des articles budgétaires.

Candidature spéciale en sciences économiques appliquées, administration des affaires publiques, Université de l’Etat de Mons - 1983

Formation spécifique du 1 et 2ème cycle universitaire

Attestation de cours suivis avec fruits des premier et second cycles universitaires en sciences économiques appliquées, option management des entreprises :

- Sensibilisation à la psychopédagogie de groupe (15h), Sensibilisation aux problèmes de gestion (60h), Sensibilisation aux problèmes économiques et sociaux (30h), Mathématiques (80h), Statistique probabilité (50h), Statistique mathématique (60h), Psychologie (30h), Sociologie (25h), Macro-économie (20h), Micro-économie (30h), Droit civil (25h), Droit commercial (25h), Initiation à la comptabilité (45h), Initiation à l’informatique (60h), Droit fiscal (65h), Comptabilité analytique d’exploitation (60h), Psychosociologie des organisations (60h) Psychosociologie des groupes (60h).

Formation spécifique du 3ème cycle universitaire

Attestation de cours suivis de la Maîtrise en finance et en fiscalité, Université de l’Etat à Mons, 21.06.1988

- Fiscalité internationale (45h), Gestion financière (45h), Planning fiscal et international (15h), Questions approfondies de fiscalité des sociétés (15h), Aspects fiscaux de la gestion financière (15h), Gestion de portefeuilles et évaluations des actions (15h), Evaluation des titres à revenu fixe (15h), Les placements en actif réel et les innovations financières (15), Questions d’actualité fiscales et financières (15h)

Il a également effectué des travaux de doctorat SEA (UMH, n > 1987) : « Essai de théorie générale de la comptabilité sur base  de la transcription digraphique en comptabilité des flux existant entre les agents économiques et/ou les sous-ensembles d’un agent économique » (voir publications)

Formation permanente

Formation permanente prévue par l’Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux relative aux matières requise pour la formation de l’expert-comptable suivant la 8ème directive européenne, dont les Séminaires de l’Ordre des experts-comptables et comptables brevetés de Belgique (Société royale), de l’Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux, ainsi que de divers opérateurs de formation permanente dont le MCF FOP, portant principalement sur :

- Pratique des règles professionnelles et déontologiques, Droit comptable belge et normes internationales (IFRS/IAS), Organisation et pratique des travaux comptables, Techniques du monopole (Vérification, redressements et expertises), Etablissement et contrôle des comptes annuels, Droit des sociétés dont sociétés en difficultés et missions de contrôle.

Lecture et consultation d’ouvrages et de banques de données liées aux matières requises pour la formation de l’expert-comptable et plus particulièrement aux matières suivantes :

- Les doctrines et techniques comptables, les techniques de l’expertise comptable et des missions de contrôle ainsi que les normes juridiques et professionnelles y relatives, le droit des sociétés, le droit comptable et la législation relative aux comptes annuels, les principes de droit commercial et la législation relatives aux entreprises en difficultés, ainsi que les matières utiles relevant de la formation des économistes d’entreprises et des analystes financiers : Révision comptable, Analyse et critique des comptes annuels, Comptabilité générale, Comptabilité analytique et comptabilité de gestion, Mathématiques de gestion et statistiques, Gestion financières des entreprises, y compris l’analyse, par les procédés de la technique comptable de la situation et du fonctionnement des entreprises du point de vue de leur crédit, de leur rendement et de leur risques.

FORMATON EN DROIT

Formation de base

La formation juridique de base nécessaire à l’exercice de la progfession d’expert-comptable dont : Législation relative aux comptes annuels et aux comptes consolidés, principes généraux de droit fiscal, impôt des personnes physiques, impôt des sociétés, Taxe sur la valeur ajoutée, principes de droits d’enregistrement et de succession,  normes juridiques et professionnelles concernant l’expertise comptable, droit des sociétés, principes de droit commercial et législation relative aux entreprises en difficulté, principes de droit civil, principes de droit du travail et de la sécurité sociale.

Formation supérieure

Formation spécifique du post-graduat en droit des affaires

Le droit de l’entreprise en naissance (15h), le droit des conflits dans l’entreprise (12h), le droit européen de la concurrence (21h), le droit international des contrats (15h), le droit de l’entreprise en croissance (21h), le droit de l’entreprise en difficulté (21h).

Formation en droit contenue dans le cursus universitaire cité ci-avant

Droit administratif, Séminaire de droit fiscal des affaires, Droit civil (25h), Droit commercial (25h), Droit fiscal (65h), Fiscalité internationale (45h),  Questions approfondies de fiscalité des sociétés (15h)   

 

Formation permanente

Formation permanente liée aux fonctions de Juge consulaire

Il s’agit des matières telles le  droit de la faillite, la réorganisation judiciaire, les liquidations volontaires, les principes de base de procédure judiciaire ainsi que le rôle, les fonctions et la déontologie des juges consulaires.

Lecture et consultation

Droit économique : Consultation du Code des sociétés, d’ouvrages et de revues traitant de questions économico juridiques et plus particulièrement en ce qui concerne les entreprises en difficultés (1997/), le droit comptable (1975/) ainsi que d’autres ouvrages généraux dont : « Le droit économique et financier en 1985 » (Bruylant Bruxelles 1985).

FORMATION EN INFORMATIQUE

Formation technique

Programmeur d’application : formation de type IBM – 1983 :

- Sensibilisation à l’informatique (4 jours), Structure de l’informatique (1 jour), Processus de réalisation des applications (10 jours), Etude du langage de programmation – Cobol (5 jours).

- Softwares spécialisés et exercices – Roscoe (4 jours), Cobol – exercices y compris tests (20 jours), JCL (4 jours), Générateur de programme « PAC » (20 jours), Programmes généralisés « PG » (10 jours), Programmes spéciaux et routines (3 jours), Utilitaires I.B.M. (4 jours), Data-Base « TOTAL » (10 jours), CICS et SKAP (20 jours).

- Exercices d’analyse organique (6 jours)

Formation autodidacte

Programmaton

Voir activités culturelles

Bureautique

Pratique avec maîtrise du traitement de texte, actuellement Word, et connaissance satisfaisante des tableurs, actuellement Excel, depuis 1992. Consultation régulière sur le net et utilisation du courriel, depuis 2000. Utilisation régulière des réseaux sociaux.

FORMATION EN CHIMIE

Formation technique

I. Certificat B2 Chimie en 1966

1.160 heures réparties sur 3 ans : Français, Mathématiques, Dessin, Physique, Chimie générale, Chimie organique, Chimie Analytique qualitative et quantitative, Laboratoire.

CULTURE GENERALE

Les matières de sciences morales et politiques autre que celles reprises dans la formation en sciences économiques et dans la formation en droit sont décrites sous le titre « Activités culturelles » - ACT. CULTURELLES

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123website.be
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.10 | 14:06
CHEMIN DU ROTON a reçu 17
03.10 | 09:58
24.08 | 07:59
JUGE CONSULAIRE a reçu 2
24.08 | 07:58
FORMATEUR a reçu 2
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE